Nos objectifs

Enregistrer un BAIIA annuel de 300 à 500 millions de dollars grâce à nos activités à base de fibre, un domaine en croissance sur le marché.

État : la croissance et l'expansion dans le secteur des soins personnels et de notre projet de conversion de pâte en flocons à l'usine d'Ashdown, nous permettraient de générer environ 280 millions de dollars supplémentaires en BAIIA grâce à nos activités à base de fibre, un domaine en croissance.

 

Continuer de réduire – en matière de sécurité – le taux de nos incidents à déclaration obligatoire. L’objectif de 2015 est de 0,92.

État : nous avons fini l'année 2015 légèrement au-dessus de notre objectif, en affichant un taux des incidents à déclaration obligatoire de 0,99. Pour la troisième année consécutive, notre taux des incidents à déclaration obligatoire s'est situé à un niveau inférieur à 1,00, ce qui représente une diminution de 50 % depuis 2008. Notre objectif de 2016 est de 0,90.

 

Mettre sur pied des équipes d’ambassadeurs EarthChoice dans l’ensemble de nos établissements d’ici 2020, en incitant les employés à adhérer à notre engagement envers la croissance durable.

État : élargissement du Programme des ambassadeurs EarthChoice à l’oeuvre dans 20 établissements en 2015, au lieu de six établissements en 2012. Nous sommes pratiquement rendus à 60 % dans la réalisation de notre objectif de 2020.

 

Faire en sorte que nos usines de pâtes et papiers s’approvisionnent à 100 % auprès de sources qui fournissent une fibre certifiée en vertu de la norme FSC. Entre-temps, augmenter d’ici 2020 la quantité de fibres certifiées FSC de nos usines de pâtes et papiers de façon à représenter 20 % de l’utilisation totale de fibres.

État : notre part de fibres certifiées FSC a reculé à 17,5% (utilisation totale de fibres) en 2015, par rapport à 19,2 % en 2014. Ce fléchissement dans le taux d'utilisation de fibres certifiées FSC est attribuable à l'augmentation des achats de bois globaux et à l'incertitude entourant les interprétations des normes FSC, notamment au Canada. Nous demeurons confiants que l'instauration de nouvelles normes FSC permettra de corriger les défauts dans le système, entraînant ainsi une augmentation dans notre approvisionnement de fibres certifiés FSC.

 

Réduire de 15 % d’ici 2020 – comparativement aux niveaux de 2010 – les émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre découlant des achats d’énergie effectués par nos usines de pâtes et papiers.

État : nous avons obtenu une diminution de 15 % en 2015 par rapport à notre scénario de base de 2010, réalisant ainsi notre objectif de 2020 plus tôt que prévu.

 

Réduire le total des déchets acheminés à des sites d’enfouissement par nos usines de pâtes et papiers de 40 % d’ici 2020, comparativement à 2013. 

État : nous avons obtenu une diminution de 24 % en 2015 par rapport à notre scénario de base de 2013, ce qui nous permettra d'atteindre notre objectif de 2020.

 

Concevoir un modèle permettant à nos usines de pâtes et papiers de mesurer et de gérer le coût de leur consommation d’eau de façon plus stratégique.

État : mener un projet pilote dans deux usines en 2016 pour déterminer les éléments de coûts, les flux et les méthodes appropriés afin d'élaborer un modèle qui permettra de mieux comprendre le coût global lié à la consommation d'eau.

Modalités
Domtar Corporation 2016.
Tous droits réservés