Nos objectifs de durabilité

Enregistrer un BAIIA* annuel de 300 à 500 millions de dollars grâce à nos activités à base de fibre, un domaine en croissance sur le marché.

Progrès : La croissance et l’expansion dans le secteur des soins personnels ainsi que notre projet de conversion de pâte en flocons à l’usine d’Ashdown, en Arkansas, nous donnent la capacité d’atteindre près de la moitié de notre cible.

 

Réduire à 0,50 notre taux d’incidents à déclaration obligatoire d’ici 2020.?

Progrès : L’année 2016 s’est terminée avec un taux d’incidents à déclaration obligatoire de 0,82, soit une réduction de 53 % depuis 2008. Nous continuons à mettre l’accent sur l’organisation d’activités préventives relatives à la sécurité qui nous aident à détecter et à éliminer des dangers potentiels avant qu’ils ne causent des blessures.

 

Mettre sur pied des équipes d’ambassadeurs EarthChoice dans l’ensemble de nos établissements d’ici 2020, en incitant les employés à adhérer à notre engagement envers la croissance durable.

Progrès : Élargissement du programme des ambassadeurs EarthChoice, passant à 23 établissements, ce qui signifie que près de 70 % de nos établissements ont désormais des équipes en place.

 

Augmenter d’ici 2020 la quantité de fibres certifiées Forest Stewardship Council® (FSC®) alimentant nos usines de pâtes et papiers de façon à ce qu’elle représente 20 % de l’utilisation totale de fibres. À long terme, faire en sorte que nos usines de pâtes et papiers s’approvisionnent à 100 % auprès de sources qui fournissent une fibre certifiée par la norme FSC.?

Progrès : Augmentation de plus de 600 000 acres depuis 2012 de terres certifiées par la norme FSC dans deux de nos régions d’approvisionnement du sud des États-Unis, ce qui permet à Domtar de maintenir son niveau de fibres certifiées FSC à 19 %. Cette augmentation a été rendue possible grâce à la collaboration de nos partenaires, qui a permis de réduire les obstacles financiers et techniques menant à la certification. Cette démarche a été réalisée à un moment où la superficie totale des terres certifiées diminue aux États-Unis.

 

Réduire de 15 % d’ici 2020 les émissions totales directes et indirectes de gaz à effet de serre découlant des achats d’énergie effectués par nos usines de pâtes et papiers comparativement à 2010.?

Progrès : Réduction de 13 % depuis 2010 des émissions totales de gaz à effet de serre. Les émissions directes ont baissé de 25 %, principalement grâce à la conversion de six chaudières au charbon en un système d’alimentation au gaz naturel. Les émissions indirectes découlant des achats d’énergie ont quant à elle augmenté de 11 %, ce qui est principalement attribuable à la vente de crédits d’énergie renouvelable issue de la production interne d’électricité.

 

Réduire de 40 % la quantité totale de déchets acheminée à des sites d’enfouissement par nos usines de pâtes et papiers d’ici 2020, comparativement à 2013.?

Progrès : Réduction de 33 % depuis 2013 de la quantité de déchets acheminée à des sites d’enfouissement, à l’aide de programmes de réduction à la source et de réutilisation.

 

Concevoir un modèle permettant à nos usines de pâtes et papiers de mesurer et de gérer le coût global de leur consommation d’eau de façon plus stratégique.?

Progrès : Réalisation d’un projet pilote dans trois usines en 2016 pour déterminer les éléments de coûts, les méthodes et les flux appropriés afin d’élaborer un modèle qui permettra de mieux comprendre le coût global lié à la consommation d’eau.

 

* Le terme « BAIIA » auquel ce message fait référence est une mesure financière non conforme aux PCGR. Voir le « Rapprochement des mesures financières non conformes aux PCGR » dans le rapport annuel 2016 de Domtar.

Modalités
Domtar Corporation 2017.
Tous droits réservés